Nacer Bouhanni : « C’est super d’avoir mon nom au palmarès »

Le sprinteur de l’équipe Cofidis a remporté l’épreuve dont la dernière étape a été enlevée cet après­midi par le Belge Kenny Dehaes (Wanty­Gobert).

Des records de vitesse ont été battus aujourd’hui lors de la dernière étape du Tour de Picardie avec un début de course complètement fou : 49,2 kilomètres parcourus dans la première heure ! « C’était le moment décisif de la course, racontait Christophe Laporte, le poisson-pilote de Nacer Bouhanni chez Cofidis. On a mis la main à la pâte, Nacer aussi a laissé des forces, ça a duré 50 km avant qu’on réussisse à en faire sortir cinq. » Quatre coureurs étrangers, Frison (Lotto-Soudal), Lang (IAM), Devriendt (Wanty­Gobert), Rickaert (Topsport Vlaanderen) et le Franco­Colombien Duque (Delko­Marseille composaient la plus longue échappée de la journée. Le Belge Frison était le dernier à résister au peloton. Il était repris à 6 kilomètres de l’arrivée à Guise où une foule nombreuse attendait le spectacle du sprint.

Après avoir perdu la roue de Laporte, Bouhanni préférait assurer la victoire finale que de prendre des risques dans l’emballage final, une très belle arrivée en montée où le Belge Kenny Dehaes (Wanty-Gobert) s’imposait au Norvégien Sondre Holst Enger (IAM) et à
Kévin Reza (FDJ). « Nous étions au même niveau à dix mètres de la ligne, j’ai coincé et Dehaes a fait le différence avec un dernier coup de reins », racontait ce dernier.
« Avec trois victoires (deux étapes et le général), le bilan est très satisfaisant, se réjouissait Nacer Bouhanni. C’est une très belle course, c’est super d’avoir mon nom au palmarès. C’est ma deuxième victoire dans une course à étapes (après le Circuit de Lorraine, en 2012). »

Les commentaires sont fermés.